[ Projet Ventilation et refroidissement chez AP&C ]

Réalisation

[ Description du projet ]

AP&C (filiale de la multinationale GE) est spécialisée dans la production de poudre de titane de haute pureté et autres métaux réactifs, par la technologie d’atomisation avancée au plasma. L’entreprise s’est offerte une toute nouvelle usine à la fine pointe de la technologie (à St-Eustache). AP&C a fait confiance à Mécanique du Bâtiment MC2 pour concevoir et installer la totalité de leurs systèmes CVC, ainsi que leur système de refroidissement de procédé.

Le nouvel édifice comporte des espaces de production, d’entreposage, d’équipement technique, de bureaux, de laboratoire (salle blanche), de maintenance… Mis à part certains locaux techniques ventilés, tous les espaces sont climatisés. Certains locaux où de la poudre de titane sera manipulée ont aussi été équipés d’appareils permettant un contrôle précis de l’humidité.

Projet proposé et réalisé 

Les nouveaux systèmes CVC comportent (entre autres choses): 

  • Soixante-treize et demie (73,5) tonnes de climatiseurs autonomes haute efficacité pour les espaces de production et de laboratoire uniquement. Ces appareils sont équipés de compresseur « Digital » (modulant), de ventilateur à vitesses variables, de dispositif de contrôle d’humidité, etc.
  • Cent trois (103) tonnes de climatiseurs autonomes pour les autres espaces (bureaux, entreposage, maintenance, etc.). Ces systèmes sont couplés à divers dispositifs permettant une optimisation du confort et de la distribution d’air dont ±85 zones de contrôle de volume, des diffuseurs à haute induction NAD de différents types, etc.
  • L’air chaud en provenance de compresseurs de procédés sera récupéré lorsque différentes centrales d’air devront répondre à des besoins de chauffage.
  • Sans parler des nombreux autres systèmes servant à la ventilation de locaux techniques.

Le nouveau système de refroidissement comporte:

  • Un tout nouveau refroidisseur « centrifuge magnétique de marque Smardt » (à haute efficacité, fabriqué au Québec), refroidi à l’eau. Le nouveau système permet d’obtenir une capacité estivale de 300 tonnes avec une consommation électrique aussi faible que 0,16 à 0,39 kW/tonnes.
  • Deux nouvelles tours d’eau haute efficacité de marque « SPX Marley » (surdimensionnées), de 300 tonnes de capacité chacune, permettent l’arrêt du refroidisseur en dehors de la période d’été (« free cooling »).
  • Un système de centralisation industriel de marque « Régulvar » contrôle le système de refroidissement et les systèmes CVC de l’édifice en entier.
  • Un jeu de valves motorisées permet de passer de façon automatique au mode refroidissement gratuit (« free cooling ») et de maintenir l’eau de procédé à une température de 55°F (possible dès que la température extérieure se situe en dessous de 60-65°F – se produit à 70 % du temps).
  • Deux nouveaux bassins en acier inoxydable, à plusieurs chambres (dont un pour le traitement d’eau DI), ont été fabriqués sur mesure.
  • Les tout nouveaux équipements de production sont desservis au moyen de 2 réseaux de distribution d’eau refroidie : un à haute pression en acier inoxydable soudé, l’autre à basse pression en PVC SCH80.

 

Impacts 

  • Le nouveau refroidisseur « Smardt » contient 695 livres de réfrigérant R-134 (non dommageable pour la couche d’ozone). Un système de traitement d’eau pour les tours d’eau a été mis en place, permettant ainsi de minimiser la quantité de produits utilisée ainsi que les coûts d’opération.
  • Les coûts d'entretien du nouveau système de refroidissement sont maintenus au minimum.
  • Les systèmes de refroidissement peuvent être complexes à opérer et à garder au meilleur de leurs performances. Les techniciens et opérateurs d’AP&C ont été formés par MC2 de façon à être le plus autonomes possible. Ils ont été impliqués dans la réalisation du projet, ce qui leur a permis d’obtenir un système répondant mieux à leurs besoins. Ce sont généralement ces mêmes travailleurs qui auront à faire face aux problèmes. Ils seront dorénavant outillés pour comprendre ce qui se produit et pourront rapidement amener les correctifs qui s’imposent.
  • La fiabilité des nouveaux équipements installés est excellente. Le système a été conçu pour être en opération de 25 à 30 ans (pompes en double, nouveaux bassins en acier inoxydable, tuyauterie de PVC...).
  • Il y a suffisamment de capacité de refroidissement pour combler les besoins des appareils de production actuels et à venir. Les équipements de procédé sont faciles à calibrer puisque le débit d'eau et la pression sont maintenant constants sur toute la ligne de production. Cela permet d'obtenir un produit fini stable et de toute première qualité.

Le projet en chiffres

Ventilation et récupération de chaleur:

Consommation électrique avant 1 133 000 kWh/an
Consommation électrique après 327 000 kWh/an
Économies d’énergie 806 000 kWh/an
Subvention d’Hydro-Québec 120 000 $
Total des économies annuelles 52 390 $
Coût global du projet 1 700 000 $
Retour simple (sur mesures d’économies) 2.5 ans

Système de refroidissement et économies d'énergie: 

Consommation électrique avant (référence) 1 926 000 kWh/an
Consommation électrique après 1 128 000 kWh/an
Économies d’énergie 798 000 kWh/an
Subvention d’Hydro-Québec 180 000 $
Total des économies annuelles 51 870 $
Coût global du projet 1 500 000 $
Retour simple (sur mesures d’économies) 2.0 ans
 

Télécharger la version .pdf

[ Pour planifier votre projet avec une équipe d'experts ]

Contactez-nous
web
analytics